Mémoire: L’ouverture commerciale et la croissance économique le cas du Maroc

Mémoire: L’ouverture commerciale et la croissance économique: le cas du Maroc
Mémoire: L’ouverture commerciale et la croissance économique le cas du Maroc

Résumé du Mémoire 
Le présent papier analyse l’impact sur la croissance économique de l’ouverture commerciale et des flux d’IDE. En effet, la libéralisation de l’économie marocaine a commencé dans les années 1980, et depuis le début des années 2000, le Maroc a intensifié cette libéralisation par la conclusion de plusieurs accords de libre-échange, notamment avec l’Union Européenne, les États-Unis, la Turquie et les pays Arabes, dans l’objectif est de promouvoir la croissance économique. Mais les résultats montrent que la croissance économique évolue lentement, alors que la balance commerciale marocaine s’est aggravée après cette ouverture du fait de l’augmentation des importations et la faible compétitivité des exportations marocaines dont les produits primaires de faible valeur ajoutée accaparent la part léonine. Par ailleurs, après son ouverture, le Maroc vient d’attirer plus d’investissements directs étrangers (IDE) qui ont contribué au changement des exportations marocaines et qui ont attiré encore plus d’IDE. Ce papier analyse l’impact de l’ouverture commerciale face à l’Union Européenne et les flux des IDE en provenance de cette dernière sur la croissance économique marocaine.





0 commentaire

Publier un commentaire